Agoria saison 1 – roman – fantaisy médiévale

18,95

Agoria est une série d’heroïc fantasy médiévale. Dans un univers à la « Game of thrones », où la magie ne surpasse pas l’homme, dans un format inspiré de « Yesterday’s gone », Agoria met en scène une terre. Les nations, les hommes, les pouvoirs, les croyances lui confèrent à la fois quelque chose de légendaire et de terriblement actuel.

Catégorie : Étiquette :

Description

Agoria saison 1 est un roman de fantaisy médiévale.

C’est le premier tome de la saga Agoria.

Dans ce roman de fantaisy à la « Game of thrones », où la magie ne surpasse pas l’homme, dans un format inspiré de « Yesterday’s gone », Agoria met en scène une terre. Les nations, les hommes, les pouvoirs, les croyances lui confèrent à la fois quelque chose de légendaire et de terriblement actuel. >Riche et intriguant, ce monde dévoile, au travers d’événements qui se succèdent à un rythme soutenu, une saga au long cours.

Le monde d’Agoria se compose d’une grande terre, qui compte deux royaumes séparés par une république ecclésiastique et deux îles indépendantes, la Vanatie et le Yutah. La concorde qui régnait vingt ans plus tôt, lorsque les nations réunies chassèrent le roi sorcier, usurpateur du Lehan, n’est désormais qu’un lointain souvenir. Les hommes changent, les équilibres politiques et économiques évoluent et provoquent des tensions dans ces contrées où le souvenir des guerres sanglantes n’est encore pas très lointain.

L’histoire commence à la mort d’Helicade,  fondateur de la Sylmanie, nation de l’ordre spirituel dayen. Aussi, le prologue, écrit par Helicade, raconte l’histoire d’Agoria, marquée par l’avènement du tyran et sorcier Nerik Ferehon à la tête du Léhan, combattu puis battu par les autres nations réunies.

Selon la doctrine des dayens, à un temps d’équilibre succède un temps de chaos. À la mort d’Helicade, les conditions de ce changement sont réunies…

L’univers d’Agoria est riche est mouvementé. La magie y est présente, mais pas omniprésente. Ce sont les hommes qui sont les clés du destin. Rébellions, conflits, trahisons et actes de bravoure sont au programme, tout comme la séduction et une pointe d’érotisme.

Agoria convient aux adolescents aux lecteurs de plus de 16 ans. Bien qu’aucune scène explicite ne soit décrite, la violence et le caractère érotique de certaines passages pourrait heurter les plus jeunes.

Commandez vos ouvrages : https://frantini.alamosoft.com/boutique/

Retrouvez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/MaximeFrantini

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Agoria saison 1 – roman – fantaisy médiévale”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *